Formation

Technicien Supérieur géomètre-topographe - Option Travaux Public

Parcours métiers en alternance : contrat d'apprentissage et/ou de professionnalisation

Maîtriser les implantations d'ouvrages sur des chantiers de Travaux Publics.
Réaliser des levés topométriques à partir d'éléments fixes, existants et durables sur le terrain et établir des plans topographiques.
Effectuer le suivi des travaux sur chantier : suivi d'ouvrages, métrés alimentant la comptabilité de chantiers en groupement et suivi des contrôles qualité.
Participer à l'élaboration des devis et aux études de prix, organiser et gérer des équipes de topographie.

24 mois (dont 868h de formation)*

Coût de la formation pris en charge par l'OPCO et l'entreprise

*rythme : 3 semaines en entreprise / 1 semaine en formation

  • Niveau BAC minimum
  • Rigueur, analyse, ingéniosité
  • Goût pour le dessin, logique spatiale
  • Appétence pour les chiffres, la géométrie
  • Bon niveau en orthographe
  • Valeurs : Travail, Motivation, Humilité
  • Mobilité indispensable et permis B obligatoire

Si vous êtes en situation de handicap, merci de nous contacter afin que nous puissions vous accompagner et vous orienter au mieux dans votre demande et vos démarches.

Formation dispensée en présentiel et/ou à distance par des formateurs Géomètres-Topographes professionnels : apports théoriques, exercices de mise en situation professionnelle.

Avant la formation : audit des besoins et du niveau
A la fin de la formation : évaluation de la compréhension et de l’assimilation des savoirs et savoir-faire par le formateur
Formation qualifiante : attestation de fin de formation (appelée « certificat de réalisation »)
Formation certifiante : passage de l’examen au titre professionnel de « Technicien Supérieur Géomètre-Topographe » – Option Travaux Public (niveau 5)

Lieu de formation

à Modula Formation et en entreprise à Bordeaux, Paris ou Nantes (au choix)

Prochaine session

Janvier 2022

Débouchés

Technicien Supérieur géomètre-topographe (Option Travaux Public) chez notre partenaire en CDI

Certification

Titre professionnel BAC+2 délivré par l'Etat

Programme

MODULE 1 Effectuer des levés topographiques
– Connaissance des unités d’angles et des lignes trigonométriques.
– Connaissance des coordonnées polaires, des coordonnées rectangulaires et des transformations associées.
– Connaissance des principes généraux de la théorie des erreurs.
– Connaissance des échelles et symboles conventionnels utilisés sur les cartes et les plans.
– Connaissance des modes opératoires des levés (canevas et points de détail).
– Déterminer la mesure d’une longueur par jalonnement et chaînage.
– Mettre en station un appareil topographique.
– Mesurer des angles en utilisant un tachéomètre.
– Réaliser des mesures sur prisme, des lectures sur mire.
– Enregistrer les mesures dans un carnet électronique de terrain et/ou remplir un carnet manuel.
– Réaliser le croquis général et des croquis de détails.
– Travailler en équipe.
– Etablir une relation efficace avec les propriétaires des parcelles concernées par le levé et les représentants des Services Publics intéressés.
– Anticiper le déroulement de la mission pour mobiliser les moyens humains et matériels et obtenir les autorisations d’accès nécessaires.
– Rendre compte.
MODULE 2 Effectuer les calculs topométriques liés aux levés
– Connaissance des unités d’angles et des lignes trigonométriques.
– Connaissance des relations géométriques dans le triangle.
– Connaissance des coordonnées polaires, des coordonnées rectangulaires et des transformations associées.
– Connaissances des échelles et symboles conventionnels utilisés sur les cartes et les plans.
– Connaissance des systèmes de coordonnées géodésiques et topographiques.
– Connaissance des principes généraux de la théorie des erreurs.
– Résoudre des problèmes d’intersection droite-droite, droite-cercle, …
– Calculer des gisements et des V0 (V zéro).
– Calculer des cheminements polygonaux et altimétriques.
– Calculer des points GPS.
– Utiliser un logiciel de calculs topométriques y compris pour des observations GPS.
– Réaliser la sauvegarde et l’archivage des fichiers.
– Travailler en équipe.
– Rendre compte.
MODULE 3 Réaliser des dessins topographiques
– Connaissance des échelles et symboles conventionnels utilisés sur les cartes et les plans.
– Connaissance des systèmes de coordonnées géodésiques et topographiques.
– Connaissance des fonctionnalités des logiciels de DAO.
– Utiliser un logiciel de DAO.
– Paramétrer l’impression sur table traçante et imprimante.
– Sauvegarder et archiver les fichiers de dessin.
– Travailler en équipe.
– Etablir une relation avec le client.
– Rendre compte.

MODULE 1 Effectuer les métrés des études d’infrastructures
– Connaissance des coordonnées polaires et rectangulaires.
– Connaissance des formules courantes de calcul des surfaces.
– Connaissance des formules courantes de calcul des volumes.
– Connaissances en lecture et numérisation de plans.
– Notions de VRD, vocabulaire technique.
– Utiliser un logiciel de DAO, pour la détermination de linéaires, surfaces, volumes.
– Réaliser des calculs de linéaires.
– Réaliser des calculs de surfaces.
– Réaliser des calculs de volumes.
– Echanger et transmettre des informations.
– Participer aux réunions de travail.
MODULE 2 Réaliser les plans et les calculs topométriques liés aux études d’infrastructures
– Connaissance des coordonnées polaires et rectangulaires et des transformations.
– Connaissance de la représentation du relief : courbes de niveau, modèles numériques de terrain.
– Connaissances en lecture et numérisation de plans.
– Rattacher les études d’infrastructures au système de projection et de nivellement.
– Calculer les éléments géométriques d’une étude d’infrastructure.
– Réaliser des tracés en plan, déterminer les points caractéristiques.
– Définir les éléments des raccordements circulaires, raccordements progressifs (clothoïde).
– Etablir des profils en long : éléments caractéristiques, raccordement parabolique.
– Etablir des profils en travers.
– Calculer des coordonnées, des dénivelées, des altitudes et des pentes.
– Utiliser des logiciels de DAO.
– Etablir une communication avec client et Maîtrise d’œuvre.
– Animer une équipe.
– Travailler en collaboration avec des bureaux d’études, le représentant du Maître d’œuvre.
– Collecter et transmettre des informations montantes et descendantes.
MODULE 3 Réaliser des implantations d’infrastructure
– Connaissance des coordonnées polaires et rectangulaires.
– Connaissance des changements de coordonnées.
– Connaissance de la représentation du relief (courbes de niveau, modèles numériques de terrain).
– Connaissances en lecture et numérisation de plans.
– Utiliser un tachéomètre, un niveau, un GPS.
– Calculer des coordonnées, des points intermédiaires et complémentaires, des dénivelées, des altitudes et des pentes avec utilisation éventuelle d’une calculette.
– Réaliser un nivellement direct ou indirect : déterminer les altitudes des points courants et des points rayonnés, réaliser les compensations si nécessaire.
– Réaliser un schéma ou un croquis d’implantation.
– Rédiger un Procès-verbal d’implantation.
– Travailler en équipe.
– Etablir une relation avec le client.
– Rendre compte.

MODULE 1 Réaliser des implantations d’infrastructure
– Utiliser un tachéomètre, un niveau, un GPS.
– Calculer des coordonnées, des points intermédiaires et complémentaires, des dénivelées, des altitudes et des pentes avec utilisation éventuelle d’une calculette.
– Réaliser un nivellement direct ou indirect : déterminer les altitudes des points courants et des points rayonnés, réaliser les compensations si nécessaire.
– Réaliser un schéma ou un croquis d’implantation.
– Rédiger un Procès-verbal d’implantation.
– Identifier et signaler par écrit la présence de matériaux contenant de l’amiante.
– Travailler en équipe.
– Etablir une relation avec le client.
– Rendre compte.
– Connaissance des coordonnées polaires et rectangulaires.
– Connaissance des changements de coordonnées.
– Connaissance de la représentation du relief (courbes de niveau, modèles numériques de terrain).
– Connaissances en lecture et numérisation de plans.

MODULE 2 Réaliser les opérations topographiques spécifiques en Entreprise de Travaux Publics
– Programmer ses interventions à partir du planning de chantier.
– Déterminer la mesure d’une longueur par jalonnement et chaînage.
– Mettre en station un appareil topographique.
– Mesurer des angles en utilisant un tachéomètre.
– Réaliser des mesures sur prisme, des lectures sur mire.
– Enregistrer les mesures dans un carnet électronique de terrain et/ou remplir un carnet manuel.
– Préparer un carnet électronique de coordonnées de points à implanter.
– Réaliser le croquis général et des croquis de détail.
– Contrôler, à l’avancement, les fonds de forme (arase terrassements) et les couches de chaussée.
– Contrôler un fond de forme préalablement à la réception.
– Contrôler une couche de chaussée préalablement à la réception.
– Participer à la réception des fonds de forme et des couches de chaussée.
– Participer à l’installation et au réglage des dispositifs de guidage et d’asservissement des engins de chantier (GPS, DPS).
– Etablir les métrés de travaux de terrassement.
– Etablir les métrés de travaux d’assainissement.
– Etablir les métrés de travaux routiers.
– Identifier et signaler par écrit la présence de matériaux contenant de l’amiante.
– Animer des équipes.
– Etablir une communication avec client, Maîtrise d’Œuvre, entreprises associées, riverains du chantier.
– Echanger et transmettre des informations avec l’encadrement de chantier.
– Connaissance des unités d’angles et des lignes trigonométriques.
– Connaissance des coordonnées polaires, des coordonnées rectangulaires et des transformations associées.
– Connaissance des principes généraux de la théorie des erreurs.
– Connaissance des échelles et symboles conventionnels utilisés sur les cartes et les plans.
– Connaissance des modes opératoires des levés (canevas et points de détail).
– Connaissance des formules de calcul des surfaces élémentaires.
– Connaissance des formules de calcul des volumes élémentaires.
– Connaissance des méthodes de calcul des cubatures de terrassement (profils, prismes).
– Connaissance des notions et unités de dosage, de masse volumique, de densité.
– Connaissance du CCAG des marchés publics de travaux, en particulier sur la réception des ouvrages, les délais et pénalités de retard.
– Connaissance de notions sur le fonctionnement et le rendement des engins de chantier.
– Connaissance de la réglementation AIPR « Concepteur »

MODULE 3 Réaliser des études en Entreprise de Travaux Publics
– Exploiter les Fascicules du CCTG.
– Exploiter les documents transposés des marchés publics.
– Calculer le débit d’un bassin versant.
– Déterminer, par le calcul, le diamètre d’un exutoire.
– Déterminer, au moyen d’abaques, le diamètre d’un exutoire.
– Déterminer par utilisation des catalogues de chaussées, une structure de chaussée.
– Déterminer par calcul, les quantités par ouvrages ou par parties d’ouvrage.
– Prendre en compte les BPE (bonnes pratiques environnementales) : utilisation des ressources locales, minimisation des transports, traitement des déchets de chantier, etc.
– Etablir un sous détail de prix unitaires.
– Animer une équipe,
– Etablir une communication avec client, Maîtrise d’Œuvre, entreprises associées.
– Echanger et transmettre des informations avec l’encadrement de chantier,
– Collecter et transmettre des informations montantes et descendantes,
– Connaissances en matière de réglementation des Marchés Publics (modes de dévolution des travaux, composition d’un dossier).
– Connaissance du CCAG des marchés publics de travaux, en particulier sur la réception des ouvrages, les délais et pénalités de retard.
– Connaissance des normes relatives aux marchés privés.
– Connaissance des documents transposés des marchés publics aux marchés privés.
– Connaissance de la réglementation technique en matière de terrassements, assainissement, voirie.
– Connaissance de notions de trafic.
– Connaissances en matière de matériaux routiers.
– Connaissances en matière de canalisations et d’ouvrages.
– Connaissances en produits d’aménagement urbain.

Utiliser les technologies de l’information, les outils informatiques et/ou bureautiques
Le Technicien Supérieur Géomètre Topographe doit mettre en service et utiliser de façon optimale, les équipements informatiques et progiciels qui vont lui être nécessaires.
L’utilisation de différents logiciels est optimale.
Les fonctions avancées des logiciels sont utilisées.

Travailler en équipe
Le Technicien Supérieur Géomètre Topographe réalise en équipe des travaux de terrain et des travaux de bureau (élaboration de projets fonciers et de projets d’infrastructures). Il doit être capable d’intégrer une équipe pluridisciplinaire.
La collaboration avec tous types d’intervenants, y compris intervenants externes, est efficace.

Mettre en œuvre des modes opératoires
Le Technicien Supérieur Géomètre Topographe doit mettre en œuvre des modes opératoires dans le respect de normes et de spécifications.
Ces spécifications sont définies dans les textes réglementaires et en particulier dans les CCTG et CCTP.
Des modes opératoires, même complexes, sont mis en œuvre.
Les normes et spécifications sont respectées

A la fin de ce parcours de formation, le stagiaire en formation passe l’examen au titre professionnel de niveau 5 (Bac +2) de Technicien Supérieur Géomètre-Topographe – (Option Travaux Public).
Passage de l’examen
Epreuve de synthèse basée sur une mise en situation professionnelle
Dossier de synthèse de pratique professionnelle (DSPP)
Résultats aux Évaluations passées en Cours de Formation (ECF)
Entretien final avec le jury

Des qualifications partielles, sous la forme des certificats de compétences professionnelles (CCP), peuvent être obtenues :
CCP – Réaliser des levés et des plans topographiques
CCP – Réaliser des implantations et des études d’infrastructures
CCP – Réaliser les opérations topographiques spécifiques et des études en Entreprise de Travaux Publics
A partir de l’obtention d’un CCP, vous pouvez vous présenter aux autres CCP pour obtenir le titre professionnel dans la limite de la durée de validité du titre

Contactez-nous !

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier informatisé par Modula Formation pour vous contacter dans le cadre de propositions de formations ou de demandes de renseignements.
Vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant : contact@modula-formation.com
Plus d’informations sur notre politique de confidentialité en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données : https://www.modula-formation.com/politique-de-confidentialite/

Dites-nous en plus !

Vous souhaitez recruter grâce à nos formations ?

Inscriptions closes

Merci de contacter Ornella Marchive
pour obtenir des CV et déposer votre offre

Développement Langages / Code Programmation Informatique Rédaction Web Référencement Culture Web

Vous souhaitez accéder à la formation au Titre Professionnel de Concepteur Développeur d’Applications. Afin d’y parvenir, vous devez passer des tests de pré-admission ainsi qu’un entretien de motivation.

Vous avez 30 minutes (maximum)

Fermer le panneau