L’alternance pour concrétiser son projet professionnel : les 4 avantages de l’apprentissage

Une vision nouvelle pour ces parcours professionnalisants

Longtemps perçue comme une « voie de garage pour les mauvais élèves » la formation en alternance se révèle être un excellent outil de professionnalisation qui s’adresse à des personnes motivées à la recherche d’une formation théorique et pratique. Ce changement de façon de penser est notamment dû à la réforme de la formation professionnelle du 5 septembre 2018 (loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel).

Rythmée entre des périodes de cours et des semaines en entreprise, l’alternance met en pratique les trois clés de la réussite professionnel : savoir, savoir être et savoir faire

Celle-ci se décline sous trois modalités :

  • le contrat d’apprentissage, qui s’adresse aux jeunes de 16 à 29 ans révolus, permet à
    l’apprenti de suivre une formation à la fois théorique et pratique pour le préparer au mieux au
    marché du travail
  • le contrat de professionnalisation pour les demandeurs d’emplois de plus de 26 ans et les
    jeunes de 16 à 25 ans, a pour but d’acquérir une qualification professionnelle reconnue
  • le dispositif Pro-A pour les salariés, destiné à favoriser leur évolution professionnelle et d’acquérir de nouvelles compétences tout en gardant leur poste

L'apprentissage valorisé par le gouvernement

Ces trois types de contrats d’alternance présentent de nombreux avantages, qui prennent d’autant plus de sens en cette période où l’employabilité est affectée ; entre le 8 mars et le 2 mai, plus de 680 000 demandes d’inscription à Pôle emploi ont été déposées. Une période compliquée pour les demandeurs d’emplois et les salariés, mais également pour les jeunes qui envisagent avec grande appréhension leur arrivée sur le marché du travail. Annulation de stage, perte d’emploi, manque d’offre, augmentation de candidats sur le marché, études onéreuses… la liste est longue et la situation instable. L’apprentissage a été au coeur du débat, provoquant une série de « mesures d’urgences » pour protéger et accompagner les apprentis actuels et les futurs à en devenir.
En effet, c’est face à cette période difficile et ce constat sur l’apprentissage que Muriel Pénicaud, ministre du Travail, a annoncé le 4 juin 2020 une prime à l’embauche d’apprentis : « Les entreprises qui recruteront un apprenti du 1er juillet au 28 février bénéficieront d’une aide élargie à l’embauche de 8.000 € euros pour les majeurs entre 18 et 30 ans et 5.000 € pour les mineurs de moins de 18 ans ».

En effet, à l’issue de cette annonce et dans une dynamique d’insertion professionnelle, Modula a obtenu le statut de CFA (Centre de Formation des Apprentis) en 2019 pour former et accompagner les jeunes. Deux formations sont désormais proposées en alternance, en étroite collaboration avec l’OPCO et les entreprises.

Modula Formation met l’accompagnement, le dialogue et son réseau au coeur du déroulement de la formation en tripartite avec l’apprenti et les entreprises.

Cette nouvelle proposition d’apprentissage présente deux formations en alternance :

  • Gestionnaire de Paie : titre de niveau BAC +2 délivré par l’État
  • Concepteur Développeur d’Applications : titre de niveau BAC +3/4 délivré par l’État
1. Une véritable professionnalisation

En tant que véritable salarié de l’entreprise, l’alternant voit et vit la réalité du terrain en mettant directement en pratique la théorie vue en cours. Ce rythme alterné permet d’assimiler les connaissances plus rapidement et de les appliquer aux besoins réels de l’entreprise.
D’autre part, avoir un pied dans le monde du travail permet à l’apprenti de se confronter au monde du travail et à ses exigences. Le savoir être est tout aussi important que le savoir et le savoir faire. L’apprentissage est une voie d’excellence pour la professionnalisation et l’insertion dans l’emploi !

2. Une gratuité garantie

Si l’aspect professionnel n’est pas à laisser de côté, l’avantage financier est cependant une des raisons premières quant au choix de l’alternance. En tant que salarié d’une entreprise, l’apprenti est rémunéré selon le pourcentage du SMIC, qui évolue en fonction de l’âge, et de l’ancienneté dans l’entreprise. De plus, l’apprentissage permet la gratuité des études puisqu’elle est intégralement financée par l’entreprise et/ou l’OPCO (Opérateur de Compétences).
Une aide et une indépendance financière appréciées au regard des coûts des études pour les jeunes et leurs parents !
Et la gratuité ne concerne pas seulement les alternants puisque, grâce à l’aide de l’Etat, les entreprises bénéficient d’une prime à l’embauche d’apprentis.

3. Des bienfaits personnels évidents

Autre avantage qui n’est pas des moindres : l’apprentissage est un réel atout personnel ! En plus de gagner en maturité et d’entrer sur le marché du travail, l’apprenti dispose d’une place essentielle et importante au sein de l’entreprise. Les responsabilités et les relations avec les acteurs internes et externes de l’entreprise jouent un rôle important de socialisation et de développement personnel. Petit plus : un double statut étudiant et salarié bénéficie de 2 fois plus d’avantages. L’apprenti dispose à la fois d’une carte étudiante et de ses avantages, ainsi que de ceux d’un salarié : salaire, congés payés…
Mais il ne faut pas sous-estimer la charge de travail et l’intensité du rythme alterné qui demande motivation, organisation et détermination.

4. Une employabilité optimisée

S’il y a quelques années l’alternance n’était pas reconnue au même titre que les Écoles ou autres cursus universitaires, les idées reçues se dissipent et laissent place à la valorisation de l’apprentissage, notamment du côté des entreprises. Ce cursus professionnalisant est une première longue expérience souhaitée et regardée par les employeurs qui permet ainsi une meilleure insertion professionnelle. Et les chiffres le prouvent : selon le ministère du travail, 70% des jeunes ont eu un emploi les 6 mois après la fin de leur formation en alternance ; et 1 jeune sur 2 travaillerait dans l’entreprise dans laquelle il était apprenti.
De plus, leur expérience et leurs compétences sont des atouts majeurs qui leur assurent une assurance lors des phases de recrutement. En effet, il semblerait que les alternants diplômés soient plus compétitifs sur le marché du travail que les autres candidats.

Un accompagnement privilégié pour les apprenants et les entreprises

Boostés par la prime de l’embauche d’apprentis de 5 000€ à 8 000€, les atouts de l’apprentissage sont multiples et permettent de pallier l’instabilité économique et sociale de la situation actuelle. L’apprentissage est mis en lumière et les apprentis sont pris en charge par bon nombre d’acteurs pour les soutenir et les accompagner dans leur formation, et plus particulièrement dans l’obtention de leur titre.

Modula Formation joue un vrai rôle dans la mise en dialogue entre l’entreprise et l’alternant, tout en accompagnant son déroulement.

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partagez sur Facebook
Partager sur twitter
Partagez sur Twitter
Partager sur linkedin
Partagez sur LinkedIn